Charles Brumault ZippyPass

La pratique d’une activité sportive n’est pas toujours aisée. On voudrait bien, mais on peut point. Fatigue, stress, trop de vie sociale ou pas assez, pas envie… Bref, trop d’excuses. Pour booster votre envie, rien de tel qu’une semaine de sport avec 5 séances. Contrat minimum : en caler trois. Ready ? 

Pourquoi 5 ? C’est très simple. J’ai jeté un coup d’œil aux recommandations de l’OMS sur l’activité physique pour les adultes de 18 à 64 ans : « pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.» Hop, j’ai vu 300 minutes, ce qui fait… 5 heures ! Alors va pour 5 séances. Ou sinon, parce que c’est le nombre de jours de lundi à vendredi ! 

Protocole : facile, le ZippyPass donne accès à 12 séances dans n’importe quel club partenaire. Donc, ça nous fait 3 séances par semaine en moyenne. Restons sur cette proportion. Trois fois par semaine, en moyenne, c’est déjà super bien pour quelqu’un d’urbain et de bien occupé (un job, un enfant, des amis, des amours, des emm…).  J’ai choisi un truc d’équilibré, avec un panaché d’activités intenses, low impact et autres réjouissances. Chacun son équilibre : certains le trouvent avec 5 séances de CrossFit par semaine, d’autres en testant des apparts avec OlyBe (le yoga à domicile). Chacun le voit comme il peut/veut. Pour ma part, ça ressemble à ça :  

Lundi : cardio chez Kiwill

C’est quoi ? 45 minutes d’indoor cycling. Du vélo à l’intérieur, quoi ! Après avoir conquis New York, le phénomène intense et festif a débarqué dans l’Hexagone à toute allure. Dans une salle à l’ambiance cosy, le coach impulse la cadence avec sa propre playlist, tandis que 30 participants, juchés sur leurs vélos stationnaires, pédalent à fond. Au programme, du cardio efficace sur des rythmes endiablés et un peu de renfo (mini-pompes et haltères tout en pédalant). 
Focus sur : Le cardio et l’endurance. Principalement en danseuse pendant la séance, les fessiers et les ischios-jambiers sont très sollicités.
Pourquoi j’aime : parce qu’on ne voit pas le temps passer, l’intensité varie autant que la personnalité du coach, lequel impulse la dynamique de la séance. Chacun se meut en rythme sur son vélo et se laisser aller au tempo d’une playlist d’enfer. 
L’alternative : Le centre Aqua by (Paris 3ème), également dans le pass, pour du cycling dans l’eau très renfo. 

Où ? Kiwill Indoor Cycling, 27 rue du Grand Prieuré, Paris 11ème. Ici pour plus d’infos

Mercredi : muscu au Healthcity

C’est quoi ? Un bon gros club de sport comme on les aime (ou pas !). On y va pour une séance de muscu ciblée sur machines ou un cours co qui fait tétaniser les muscles façon BodyPump. 
Focus sur : tous les groupes de muscles. Profitez des machines plutôt que de rester trois plombes sur un elliptique ! Le cardio, vous pouvez le faire ailleurs !
Pourquoi j’aime : Pour ma part, je pense que je me lasserais si j’étais abonné, mais c’est bien la force du ZippyPass, pas d’ennui ! Je prends tout le bon d’un club de sport. Hop, un cours co où l’on fait tous les mêmes mouvements (mais pas avec la même charge), ça aide aussi à la coordination. Je termine toujours ce type de séance par un sauna bien chaud, été comme hiver. 
L’alternative : pas votre truc, l’ambiance salle de sport ? Chez Simone (140 rue de Rivoli, Paris 1er) vous tend les bras : un appart/co-working/resto healthy vous accueille pour des cours de Max Box, de Self Defense, de Be Strong…Pic(k) and choose.
Où ? HealthCity des Champs Elysées, 76 avenue des Champs Elysées, Paris 8ème. Tous les clubs ici.

Vendredi : hot yoga au Bikram Yoga - Rive Gauche

C’est quoi ? Du yoga, version hot. 40 degrés dans une salle humide. Plusieurs versions existent dans ce club pionnier. Mon préféré, c’est le Fierce Grace, pendant 1H30.
Focus sur : le renforcement musculaire global, plus intense que le Bikram, notamment avec les en push up et exercices de gainage. 
Pourquoi j’aime : parce que c’est full body workout, très physique, mais accessible quand même. Et moi, ça me fait beaucoup de bien au dos ! A la fin, il y a quelque chose qui se libère, dans les dernières postures, notamment le Savasana. Vrai sentiment de paix intérieure. 
L’alternative : le Bikram, le Fix, le Hot Flow… A vous de voir !
Où ? Bikram Yoga - Rive Gauche3 Rue Campagne Première, Paris 14ème. Infos ici

Vous comptez bien. Ça fait trois fois par semaine, mais rajoutons deux extras, le jour où vous voulez/pouvez : 

semaine de sport

Mardi : natation

Pourquoi ? Un second sport porté ne fait pas de mal. Sport anti-traumatique par excellence, la natation masse, détend, déstresse, à condition de bien choisir ses horaires. Oui, doubler une mamie qui fait de la brasse avec des ongles de sorcières, fait stresser.  Evitez les heures de pointes et surtout, si vous voulez sortir les plaquettes et palmes, privilégiez plutôt les piscines qui ne sont pas en régie directe avec la mairie de Paris (Montherlant, Baker, Berlioux…)
Mon + : évitez d’enchainer les longueurs comme un zombie. 10 fois 100 mètres, (pull buoy, plaquettes, palmes, rapide, brasse, dos, crawl, 25 vite/25 lent… ), ça passe quand même mieux que 1 000 mètres d’affilée, non ?

Jeudi : running

Pourquoi ? Parce que ça décrasse. Parce que si l’on n’a pas de problème de genoux fragiles ou de dos, c’est un sport super facile d’accès, et utile complément au yoga, au renfo et très bon pour l’endurance et le cœur. 
 Mon + : là encore, le « jogging à la papa » a vécu. Epicez vos séances : fractionné, fartlek, 30/30, marches de Montmartre, variez les sentiers et l’intensité !

Charles Brumauld