À l’automne cette détox à base de raisins (et uniquement raisins) connait un grand succès. Autour de moi plusieurs personnes ont testé et j’ai voulu me lancer à mon tour. ZippyPass (qui ça?) vous fais un compte rendu de son expérience.

Pour commencer, il faut savoir que je ne suis pas une grande adepte des « régimes » ou « restrictions » en tout genre quand il s’agit du contenu de mon assiette. J’aime plutôt me dire que si j’ai commis un excès je ferais plus de sport pour compenser. Mais faire une cure détox, de ce que mes proches m’ont expliqué et ce que j’ai pu lire par la suite, c’est avant tout bon pour la santé car elle permet au corps de se booster. Les raisons vont permettre de détoxifier l’intestin pour repartir sur des bases saines. Une sorte de mise à jour alimentaire. L’atmosphère maussade de l’automne et le temps pluvieux ont tendance à plomber le moral. Alors une cure détox peut faire le plus grand bien pour repartir sur de bonnes bases. A cette saison de l’année, c’est le raisin qui est réputé comme le roi de la détox. Alors c’est parti pour deux jours de monodiète.

On se prépare

Tout d’abord, il faut préparer son corps les jours qui précèdent la cure détox. En éliminant au fur et à mesure les plats copieux, les aliments gras, sucrés ou salés… Vous pouvez également en parler à votre entourage pour éviter de vous retrouver dès le lendemain convié à une soirée raclette que vous ne pourrez pas honorer.

Les règles

Vous pouvez faire autant de repas que vous le souhaitez dans la journée, l’idéal étant de les espacer de trois heures environ. Comptez donc entre 6 et 8 repas au lieu des 3 habituels. Vous allez consommer entre 1 kg et 3 kg de raisins par jour en fonction de votre sexe, votre morphologie et votre pratique sportive. Vous allez naturellement adopter votre consommation de raisins.

Prenez des raisins bio car il s’agit d’un fruit qui contient généralement des pesticides. Mieux vaut éviter de s’empoisonner alors que l’idée est de faire une cure bonne pour notre santé.

Enfin, vous pouvez varier les plaisirs en optant pour différentes variétés de raisins (blancs, rouges, petits, grands…).

Vous pouvez boire autant d’eau que vous le souhaitez, ainsi que des tisanes sans sucre.

Jour 1

Il se passe plutôt bien, dès que je ressens la sensation de faim, le raisin me suffit. Je bois beaucoup d’eau et je suis plutôt occupée toute la journée, donc je ne vois pas le temps passer. Le soir, je fais du sport et bizarrement je me sens en super forme. Très dynamique, voire plus légère que d’ordinaire. Le soir je m’endors plus vite que d’habitude, je suis exténuée.

Jour 2

Je me réveille le matin avec le ventre qui gargouille. J’ai faim ! Hop un peu de raisins pour calmer le tout. Ce jour-là, les activités sont moins florissantes, donc je pense un peu plus à mon estomac que la veille. Je me sens fatiguée et j’ai l’impression que mes mouvements sont au ralenti. C’est clairement plus difficile que la veille.

C’est fini

J’ai terminé ma cure de raisons le lendemain matin, mais je me lève avec l’envie de manger sainement. Pas question de sauter sur un pain au chocolat. J’évalue mes envies avant de me précipiter pour manger par habitudes. Pour que la cure soit bénéfique pour nos intestins, il faut réintégrer les aliments les plus difficiles à digérer au fur et à mesure et en petites quantités. Continuez à manger des fruits et des aliments riches en fibres de manière générale les jours qui suivent.

Bilan

J’ai perdu un kilo. Il faut dire que je ne suis vraiment pas habituée à me restreindre donc mon corps n’a pas du comprendre ce qu’il se passait. Et je me sens lancée dans une dynamique healthy avec l’envie de cuisiner des choses saines. 

Gianina Plesca