Applications .jpg

Pendant l’été, on n’a pas toujours le coach ou la salle de sport à portée de main. La #ZippyTeam a sélectionné pour vous les 11 applications pour se bouger social, en rythme ou dans l’eau !

Jogg.in, pour courir avec tous ceux qui les veulent

Logo Joggin officiel 02.04.2015.jpg

Comme le site éponyme, le bla bla car de la course à pied propose la mise en relation rapide avec des runners et runneuses de votre niveau, en prévision d’un 10 kil’, d’un semi ou d’un trail. Des sessions de « free run », à l’initiative d’équipementiers ou d’associations caritatives sont répertoriées, lesquelles permettent via des micro dons de courir pour la bonne cause.. Des fonctionnalités payantes (sessions coachées, plans d’entrainements personnalisés) sont prévues fin 2016.

On aime : simple d’utilisation, ergonomique et fiable. Testée en version alpha (celle précédant la version bêta, ndlr) l’appli permet de « piocher » dans la base importante d’utilisateurs (environ 200 000), en raison de la fusion récente avec le leader du chronométrage « top chrono ».

On aime moins : promesse pas (encore) tenue concernant la mutualisation des plates formes d’inscription. En principe, Jogg.in permet de se procurer un dossard pour n’importe quelle course en France. A la date du lancement, mi juin, seules certaines courses seront disponibles.

Jogg.in, bientôt sur mobiles iOS et Android

515 training, pour se motiver à distance

Blanc 515 Statique-1.jpg

Mis au point par Kevin Soler, athlète de Streetworkout, 515 training propose d’emporter dans votre smarpthone des exercices simples et variés selon la formule suivante :

515 pour 5 exercices différents, à répéter 5 fois, en 15 minutes. Deux modes disponibles. Soit en « campagnes solo » pour passer les niveaux façon « candy crush », et récupérer des « vies » toutes les 48 heures, ce qui incite à la régularité. Soit en mode « défis », pour challengervos copains et copines ou défier les partenaires de même niveau.

On aime : la variété des exercices (crunchs, squats, burpees…), l’indication du temps moyen réalisé par la communauté, pour se situer et progresser. Du contenu payant (pack Abdos pour les tablettes de choco, pack Barre pour un dos un béton) est disponible à moins de 1,90 €.

On aime moins : on regrettera le coach 3D, une figurine virtuelle qui montre les mouvements, sans tuto vocal. Une intro avec les trois points importants d’une position sécurisante aurait été la bienvenue.

515 training, disponible sur l’App Store, bientôt sur Play Store

Running Heroes, pour obtenir des récompenses

logo-runningheroes-promo6.png

Chacun sa motivation ! Certain(e)s courent pour la gloire, d’autres préparent des courses, d’autres se maintiennent en forme…. Ou pour économiser ! En effet, contrairement aux idées reçues, cette application web ne propose pas de devenir un héros du running, mais de collecter vos données de courses provenant de vos applis running (Garmin Connect, Nike+, Strava, Runtastic, Runkeeper, MapmyRun, Polar) et les transformer en points, lesquels donnent droit à des réductions comme des dossards de course, des tenues, de paires de running, des bons de réductions auprès des équipementiers, d’éditeurs de presse (l’Equipe) ou de musique en ligne.

On aime : la fonctionnalité croisant vos données de courses afin de trouver le sparing partner idéal, parmi les 150 000 utilisateurs et utilisatrices en France. Par exemple : « à 400 mètres de votre domicile, untel court 10 kilomètres trois fois par semaine, à 12 km/h ».

On aime moins : attention, on commence doucement, « pour voir », et ensuite, on ne s’en passe plus. N’oubliez pas de trouver d’autres motivations (se faire plaisir, se dépasser) et de chausser vos runnings aspect mercantile !

Plus d’infos sur le site de Running Heroes

SmilesRun pour se mettre à courir

Smiles Run.jpg

Karine Le Marchant chausse ses running ! L’animatrice de « L’amour est dans le pré » sur M6 vient de lancer une application pour débuter la course à pied. Renseignez votre profil parmi les 5 proposés, selon votre période de vie ou de forme : « jeunes mamans », « en surpoids », « plus de 40 ans », « jeune de 16 à 25 ans », « objectif – 5 kg ». Puis, naviguez entre les exercices de renforcement musculaire, un atout indispensable pour renforcer vos articulations, mises à rude épreuve pendant la course.

On aime : Testée sur 30 minutes de course, l’application se révèle didactique, avec des indications de rythme à suivre selon l’objectif et le profil renseigné. La partie coaching, qui dispense des exercices d’échauffement, d’étirement et de gainage en photo et vidéo. Réponses aux questions santé via le partenariat avec Allodocteurs.fr

On aime moins : Runners et runneuses aguerries, passez votre chemin. Vous connaissez la plupart des infos dispensées dans l’appli.

Smilesrun, sur l’App Store ou le Play Store

Unlish, pour faire du sport au pluriel

Unlish.png

C’est le réseau social des sportifs. Renseignez vos « envies » (foot, VTT, natation, vélo de route), lesquelles restent actives pendant 10 jours, le temps de trouver d’autres utilisateurs/ utilisatrices motivées.

On aime : la carte interactive suggérant les sorties publiques des deux semaines à venir près de chez vous. Pratique pour ceux et celles qui sont en vacances, ou les nomades de passage. La sélection des activités par « Envies », une façon moins intimidante pour les novices de créer une session.

On aime moins : originaire de Montpellier, la communauté, bien que présente ailleurs (Lille, Bordeaux), a besoin de s’agrandir un peu partout…

Unlish, disponible sur l’App Store ou Play Store

Need Sporty, pour jouer ensemble

Need sporty.png

Need Sporty met en relation des sportifs et sportives parmi 22 disciplines (surf, yoga, tennis de table, CrossFit, running …). Renseignez votre profil, vos sports favoris et votre niveau (débutant, bon, très bon, professionnel). Ensuite, deux fonctionnalités : « Play » pour rejoindre des sessions, ou « Need » pour organiser une séance de sport en précisant la date, l'heure, le lieu, et le nombre de partenaires souhaités. Contactez facilement les partenaires via une option de messagerie instantanée.

On aime : l’appli s'adresse tant aux sportifs valides qu'aux sportifs handicapés, et une partie des bénéfices est reversée aux associations caritatives.

On aime moins : 22 sports différents, c’est beaucoup. L’appli revendique plus de 3 600 utilisateurs en France. Pas toujours sûr de trouver un partenaire qui aime les mêmes activités à l’heure que l’on veut.

Need Sporty, sur Google Play ou l’App Store

Runtastic Leg Trainer pour tonifier ses gambettes

Runtastic leg trainer.jpg

« Don’t skip a leg day ! », claironne-t-on dans les salles de fitness… Cela tombe bien, car après Butt Trainer, Push-ups et Six Pack, la célèbre application de running Runtastic vient de lancer Leg Trainer, des exercices complets pour raffermir les jambes et les fessiers. Prévoyez tout un tapis de sol et laissez-vous guider par les 50 vidéos HD dispensées par Angie, la coach virtuelle.

On aime : la variété des exercices ciblés, l’optimisation pour l’Apple Watch (ou Apple Tv), utile pour éviter d’avoir à garder le téléphone près de soi. Pour les autres (non Apple-addict, donc), dites-vous que cela vous fait une belle jambe.

On aime moins : pour les bilingues, uniquement ! La coach ne parle qu’en anglais. Il faudra donc se mettre aux Pulse Squats et autres Crab Bridges

Leg Trainer, disponible sur iOS et Android

7 minutes workout, pour se bouger vite et bien

7 min workout.jpg

7 minutes par jour se bouger, chiche ? Bon, on est d’accord, cette durée est insuffisante pour bosser toutes les qualités physiques (force, vitesse, endurance, agilité, etc), mais en vacances, un petit training vite fait bien fait ne fait jamais de mal pour brûler les calories engendrées par les excès de l’été.

On aime : des débutants aux athlètes, plusieurs niveaux de progression, de défis à relever (s’entrainer trois jours d’affilée, terminer deux circuits en une journée etc. ) et des rappels à paramétrer pour se bouger régulièrement.

On aime moins : on regrettera le contenu un peu trop payant (tout ce qui est ciblé : haut du corps, cardio, abdos) et l’absence de vidéos, le coaching virtuel avec des photos étant un peu tristouille.

7 minutes workout, sur Google Play et App Store

Speedo Fit, pour plonger la tête la première…

Speedo fit.jpg

… Et trouver la piscine la plus proche ! L’appli vous géocalise, et vous indique le bassin (de 25,33 ou 50 mètres) le plus proche. Pratique pour piquer une tête si le beau temps fait défaut pendant vos vacances ! Créez votre propre communauté en ajoutant vos contacts/amis pour comparer vos statistiques et participez ensemble aux défis Speedo (s’évader de la prison d’Alcatraz, traverser la baie de Cannes…).

On aime : les vidéos de Florent Manaudou sur la technique de nage : courtes, concises et utiles, elles fournissent pleins de conseils sur la bonne position du corps ou la respiration.

On aime moins : il vous faut connaître les noms d’utilisateurs des nageurs / nageuses pour les ajouter à votre réseau et programmer des séances.

Speedo Fit, sur mobiles iOS

Adidas Go, pour courir en rythme

Addidas go.png

Laissez la musique guider vos pas… et la cadence ! En collaboration avec la plateforme musicale en ligne Spotify, l’application génère la playlist correspondant à votre foulée (marche rapide, training, sprint, repos…) en fonction de l’accéléromètre de votre smartphone. En plus d’enregistrer vos stats (durée, distance, nombre de pas, de pistes écoutées), Adidas Go vous suggère également des morceaux dans le même style que ceux que vous écoutez d’habitude, pratique pour découvrir de nouveaux sons qui boostent.

On aime : on ne pense plus à changer de chanson, la musique aide à rester régulier ou à garder le sourire dans les derniers kilomètres. Bon point, la playlist sauvegardable pour les prochaines fois !

On aime moins : il faut bien sûr créer son compte Spotify (on n’a rien sans rien), quelques ajustements musicaux à faire au début, mais rien de bien méchant.

Adidas Go, disponible sur iTunes

Zenfie, pour trouver l’équilibre

Zenfie.png

Après tous ces efforts intenses, une pause s’impose. Justement, cette application élaborée par Jean Doridot, psychologue et expert en développement personnel, dispense des sessions de méditation en pleine conscience ou méditation « laïque ». En deux mots, il s’agit de prendre 10 minutes de calme par jour, afin d’ « accueillir ce qui est » (joie, tristesse…) et d’être plus présent à soi-même. Nos vies ressemblent parfois à des boules de neige pour touristes, agitées frénétiquement dans tous les sens. Résultat ? Empêtré dans cet épais brouillard, on peine à distinguer l’essentiel. Mais une fois posée, la boule se stabilise, les flocons retombent au sol, laissant émerger la clarté. Au final, moins de stress, plus de soi-même, ici et maintenant.

On aime : la voix calme du coach, ses explications limpides en font une application très accessible pour les débutant(e)s. Le programme découverte (10 séances de 10 minutes), entièrement gratuit. Les modules thématiques (confiance en soi, stress, sommeil, kids, juniors, couple, ou sport pour mieux gérer ses émotions), les nouvelles séances chaque semaine pour éviter de tourner en rond.

On aime moins : gratuite au téléchargement, les modules sont payants (3,99 € l’unité). Un coup de cœur ? Optez pour l’abonnement à 2,99 € mensuels, sans engagement.

Zenfie, sur iTunes et Google Play

Chiara Monbellini