p

Pourquoi faire compliqué alors qu’on peut faire simple ? Pour se coacher en running, avoir moins mal au dos ou nous aider à trouver la bonne recette de cuisine, les applications mobiles nous veulent (parfois) du bien. Notre top 7 (forcément) indispensable.

Activ’ dos, pour avoir bon dos

p

… et peut-être soigner le mal du siècle ? Lumbago, lombalgie, douleurs lancinantes… La sédentarité, le temps que l’on passe assis, menace notre santé. Environ 7H26 pour les français, par jour. La solution ? Bouger !  Développée par l’Assurance Maladie, l’appli Activ’ dos permet de mieux connaître votre dos en s’informant via des quizz ludiques pour développer vos connaissances. Elle comprend également plus de 60 exercices vidéo de relaxation, d’étirements et de musculation, à faire au boulot ou à la maison pour redresser sa posture et obtenir un dos solide, équilibré et harmonieux.

Au top : une fonction permet le suivi de l’activité physique et de votre (éventuelle) douleur.

Activ’ dos, sur iOs et Android

 

YogaWat, pour namasté avec facilité

p

Pas d’abonnement fixe, ni de vidéo streaming à charger sur le net. L’application YogaWat propose de pratiquer où voulez, quand vous voulez. Il suffit de chargerr les séances de yoga (de 500 Mo à 1 Go, en moyenne) et de les visionner ensuite sur son smartphone ou sa tablette autant de fois que l’on veut, sans payer à nouveau, et sans Wifi. De quoi réduire son stress, bosser sa souplesse en écoutant les playlists déstress élaborées par la créatrice de l’appli Elisabeth Arnould, professeure de yoga certifiée YAI (Yoga Alliance International). Comptez de 4,49 € à 8,99 € la vidéo.  

Au top : le cours gratuit de 20 minutes pour se faire sa propre idée.

YogaWat, sur iOs et Android

 

Fréquence running, pour progresser en course à pied

p

Pour préparer un 10k ou un semi, l’appli Fréquence Running propose des plans d’entrainement personnalisés. Rentrez vos données de base (âge, poids, sexe…), le niveau de course et le dernier chrono sur la distance envisagée. L’appli se chargera de vous indiquer votre VMA approximative. Choisissez ensuite votre objectif chronométrique selon le calendrier proposé. Des options payantes (9,99 €/mois pour 1 mois et tarif dégressif si abonnement prolongé) permettent de programmer des objectifs intermédiaires, des séances de fractionné, suivre son chrono en temps réel.

Au top : une interface intuitive et facile d’accès.

Fréquence running, sur iOs et Playstore

 

Pepeats, trouver le bon resto

p

En galère pour trouver la bonne adresse ? Pepeat propose des résultats de recherche personnelle qui dépendent de vos goûts de l’ambiance que vous désirez (veggie, chic, copieux, branché?). Des petites  pépites, quoi. L’appli importe la liste d'adresses sur lesquelles vous avez flashé, les géo-localise sur une carte et c’est parti ! Easy, non ?

Au top : la possibilité de payer directement votre addition depuis l’app, y compris lorsque vous êtes plusieurs. Plus question d’attendre à la fin du repas ! 

Pepeats, sur iOs et Playstore

 

DietSensor, pour mieux manger

p

DietSensor est un coach de poche pour vous informer et vous éduquer sur des choix nutritionnels plus respectueux de votre santé. Rentrez vos données (âge, poids, taille, objectifs) et choisissez un programme. Par exemple, « végétarien ». L’appli calcule vos la quantité de protéines, lipides, glucides et les repartit par repas en fonction de votre niveau d’activité physique.  Elle n’oublie pas la « réserve de plaisir », qu’elle intègre dans l’équilibre alimentaire. Pour la suite, il suffit de scanner vos produits (base de données de + de 600 000 aliments) via les codes-barres ou via le dictaphone. L’assistant vous aide pour la composition de vos repas avec des produits bruts, vos goûts, et surtout, ce que vous avez dans le frigo. Des rappels fréquents rappellent les heures de repas et les conseils pour composer des collations sans oublier les données de l’activité physique et de l’hydratation.

Au top : l’indice de satiété de chaque repas, qui permet un correctif de l’aspect « chiffré » et propose une vision plus globale de la nutrition sur tous les aliments, contrairement à l’indice glycémique.

DietSensor, sur iTunes et Playstore

 

Swimming heroes, pour nager 2.0

p

Pas motivé(e) pour la piscine ?  La Fédération Française de Natation (FFN) s’est associée à Sport Heroes Group pour créer la première appli mobile dédiée aux nageurs. Mais encore ? Des challenges pour se motiver et gagner des cadeaux, des conseils d’experts pour progresser dans la pratique et des offres exclusives des marques de sport à débloquer grâces aux points d’efforts réalisés. De quoi enchaîner les longueurs et de récolter les fruits de ses efforts.

Au top : compatible avec les bracelets et montres connectées, les nageurs peuvent aussi rentrer manuellement leurs données. Un peu comme Running Heroes, mais en plus mouillé.

Swimming heroes, sur iTunes et Playstore

 

Appetia, pour choper la bonne recette

p

Appetia s’adapte à vos goûts et vos contraintes. Renseignez les ustensiles à votre dispo (spatule, moule à manquer,  four, mixeur, plat à gratin, zesteur etc). Ensuite, sur l’interface d’accueil, 5 pictos : apéro, entrée, plat principal, dessert et « autres d’envies », lequel en découvre 8 autres pour des recettes à la tomate, au poulet, à la pomme, avec des œufs, des pâtes etc… Suivez ensuite le parcours « fléché » avec des questions fermées (plat principal ou apéro, nombre de convives) ou des curseurs (pressé ou zen, original ou tradi, simple ou gastronomique etc…).  La suite ?  L’algorithme secoue tout ça et découvre la recette avec une photo, le matériel requis, les ingrédients et les détails de la préparation.

Au top : la fonctionnalité de personnalisation de recette, permettant d’ajouter, de supprimer ou remplacer des ingrédients en fonction de vos goûts et de ce que vous avez (ou pas) dans le frigo. Et le 100% gratuit et sans pub, on aime.

Appetia, gratuite sur iOs et Android
 

Charles Brumauld